wedrop sur mobiles et tablettes

WeDrop sur mobiles et tablettes

wedrop sur mobiles et tablettes

Le partage de données est désormais une pratique incontournable pour les professionnels de tous secteurs. Il s’est largement imposé avec la crise de la Covid-19 et l’élargissement du télétravail. Et même en dehors de cela, cette pratique présente de nombreux atouts pour les salariés appelés à se déplacer pour des réunions, des rendez-vous, des séminaires… Dès lors, comment faire pour que vos salariés aient partout accès à tous leurs dossiers de manière sécurisée ?

 

Partage de fichiers et sécurité

Le partage de fichiers présente aussi de nombreux avantages. Au sein de l’entreprise, il permet de gagner du temps. Chaque salarié peut accéder, sans déranger ses collègues, aux dossiers dont il a besoin. Ceux qui travaillent sur un même projet ont à tout moment accès à la totalité des documents qui s’y rapportent. En effet, le partage de fichiers assure efficacité et fluidité dans la gestion de projet.

Autre avantage, il n’est pas nécessaire de se trouver au sein de l’entreprise pour avoir accès à ces documents. D’ailleurs il est possible de les consulter à partir de n’importe quel point d’accès internet, à tout moment et partout dans le monde, si l’on dispose des codes d’accès nécessaires. Mais cette extrême souplesse présente aussi des dangers. Elle expose en effet les données professionnelles, qui sont hautement confidentielles, à toute sorte de menaces. Les systèmes connectés sont évidemment sensibles à des cyberattaques, mais ce n’est pas le seul risque. Les fuites de données sont souvent accidentelles. Selon l’Institut Ponemon, c’était même le cas pour 53 % d’entre elles en 2017. Problème technique, négligence, utilisation d’outils non sécurisés… les raisons sont multiples. En 2016, plus de la moitié des entreprises françaises auraient ainsi perdu des données.

Les pratiques dangereuses pour les données

Dans le cadre de l’entreprise, deux pratiques sont particulièrement à proscrire. La première, nommée Shadow IT, consiste pour les salariés à utiliser des systèmes d’information et de communication non validés par la direction informatique. Selon certaines études, ils seraient 80 % à pratiquer le Shadow IT. Ainsi un tiers des applications utilisées en entreprises seraient concernées. Si les salariés agissent ainsi, c’est souvent par ignorance, faute de sensibilisation à la sécurité numérique. Par ailleurs, leur entreprise ne leur propose pas toujours de solution satisfaisante en matière de partage de données. Ils croient donc bien faire en utilisant leurs propres solutions : sites de stockage, messageries, réseaux sociaux…

Autre pratique potentiellement dangereuse, le BYOD ou « bring your own device ». On désigne ainsi l’utilisation d’équipements informatiques personnels dans un cadre professionnel. Le télétravail favorise davantage ce type de pratique, et dans les TPE, près des trois quarts des salariés utiliseraient leur smartphone pour leur travail.

 

Le partage sécurisé avec WeDrop

Faut-il pour autant renoncer au partage de fichier ? La question, à l’heure actuelle, ne se pose plus vraiment, tant cette pratique est devenue nécessaire. Mais elle ne doit pas être subie par l’entreprise, qui doit reprendre la main sur les pratiques de partage. En premier lieu, c’est aux responsables, et non aux salariés, de choisir la plateforme de partage la mieux adaptée. Conseillés, bien sûr, par leurs services informatiques.

Pour cela, WeDrop met à votre disposition un éventail très complet d’applications de partage et de stockage de données. Les solutions WeDrop permettront à vos salariés de pratiquer le partage de fichier en toute sécurité. Dossiers, fichiers volumineux, images, vidéos, WeDrop permet de partager vos données sans limite de taille, ce que n’autorise pas une messagerie classique. Ainsi, chaque participant à un projet peut ajouter ou télécharger un fichier et partager des fichiers avec des tiers. Il reçoit une notification à chaque mise à jour, et peut même poster de commentaires. Ce processus est entièrement sécurisé. DropCloud utilise en effet un protocole HTTPS, les informations sont cryptées de bout en bout.

Le partage via DropCloud est bien plus sécurisé que par messagerie, et vous ne risquez pas d’erreur de destinataire. De plus, toutes les connexions s’opèrent par authentification forte. Selon ce principe, l’identification par mot de passe est doublée de l’envoi d’un email ou d’un SMS. Nulle raison, donc, de se priver du travail collaboratif et du partage de fichiers !

 

Des solutions pour tablettes et smartphone

Et la mobilité, alors ? La sécurité implique-t-elle de renoncer à l’usage de nos appareils mobiles, si pratiques en déplacement ? Mieux vaut veiller à ce que vos salariés utilisent des appareils mobiles uniquement dédiés à leur activité professionnelle. Mais quoi qu’il en soit, avec DropCloud, le partage de fichier s’adaptera parfaitement à ce format. DropCloud est en effet une solution responsive, qui s’adapte à tous les supports numériques, et notamment les tablettes et les smartphones. Vous pouvez également utiliser l’application WeDrop, accessible gratuitement avec notre offre de partage. Elle est également disponible pour Android et pour iOS Apple. Elle permet de naviguer dans l’arborescence de vos classeurs, de visualiser les documents bureautiques et médias, de partager et d’inviter un tiers, et enfin de télécharger un document pour le consulter hors ligne.

Grâce à WeDrop Synchro, intégré à votre compte WeDrop, tous vos documents seront automatiquement synchronisés et disponibles sur vos différents terminaux. Ainsi, vous pouvez vous rendre en réunion muni d’une simple tablette ; vous aurez tous vos dossiers à portée de main. Ensuite grâce à votre smartphone, vous pourrez les consulter à tout moment, même si vous disposez de peu de temps et d’espace. Et cela, bien sûr, en toute sécurité.

Olivier CARRE
Olivier CARRE
Directeur Marketing et Commercial – DropCloud
Connexion